07 mai 2018

Voir, ne pas voir

qu’est-ce tu veux il a tout vu tout vu l’a vu la tour de Londres le pont des soupirs l’Empire State Building Notre Dame de Paris le zouave du pont de l’Alma il a tout vu tout la tour de Pise même que mon hôtel était à ses pieds je te dis je la voyais de ma terrasse il a tout vu tout vu la muraille de Chine le mur de Berlin le palais des papes en Avignon les arènes de Barcelone qu’est-ce tu veux la tour Saint Jacques les arènes de Nîmes le Prado ah non pas le Prado pas eu le temps il a vu tout Madrid mais pas le Prado l’ai vu a vu tout... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 mai 2017

On ne peut pas gagner tous les jours

Ce matin mes amis sont partis et depuis l ‘orage d’hier soir, il a plu de temps en temps dans la nuit. Du coup il fait froid et j’ai dû ressortir un pull over. On ne peu pas gagner tous les jours. D’après la météo, il faudra attendre le début des fêtes de San Isidro, samedi matin pour que le beau temps revienne, même si, dans la journée il y a eu quelques belles éclaircies. Je suis quand même sorti acheter Le Monde et El Pais pour essayer d’améliorer mon usage de l’espagnol. Puis je suis allé à la piscine, rien de tel pour... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 mai 2017

Je suis transparent

Ma femme me l’a toujours dit : je suis transparent. Les vendeurs, ou vendeuses, des marchés ne me voient pas et servent de nombreux autres clients alors même que c’est mon tour. Je peux disparaître des soirées mondaines, amicales, des rencontres politiques, des conférences… sans que personne ne s’en aperçoive. Je suis vraiment transparent. Ce matin encore, j’entre dans une pasteleria pour commander un café et une espèce de pain au raisin dont j’ai oublié le nom qui avait une consonance germanique, j’ai beau me planter devant le... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 septembre 2016

Il nuoto è uno sport di combattimento

Jeudi 22 septembre Déjà une semaine, j’ai l’impression d’être arrivé hier. Encore une ville où je me sens bien et où je pourrais m’installer définitivement si je n’avais pas fait d’autres choix définitifs. Les offres des villes d’Europe sont trop nombreuses et, pour la plupart, trop alléchantes ou alors, ai-je une curieuse propension à me sentier bien partout hors de chez moi ? Ce matin je suis parti pour voir une piscine que m’avait indiquée un sportif interrogé dans le métro. Ou je n’ai pas bien compris, ou il m’a mal... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 mai 2016

Rattrapé par l'histoire

Le ciel s’est maintenant laissé aller, il pleut, bien, depuis hier soir, et comme dit la météo locale « la situation est instable et les prévisions difficiles » : quoi de mieux que la piscine ? À la sortie, il ne pleut plus, le vent froid s’est levé, nous revenons en arrière…  Mercredi 4 mai 2016 Ma journée aurait pu être des plus « ordinaires » : lecture du Monde au Tyroleshof, divers petits achats en ville, marche dans des rues encore ignorées, si je n’avais pas eu une vraie surprise. Comme... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
28 avril 2016

Autour de Vienne

Jeudi 28 avril 2016 Vingt jours déjà que je suis à Vienne et je n’ai pas eu une seconde de temps mort. J’avoue que je n’en attendais pas tant de cette ville. Ce matin le soleil se manifeste, il hésite encore mais on sent qu’il va s’affirmer. Pourtant il fait froid encore et pull et veste chaude sont les bienvenus. Mais il paraît que ce n’est pas mieux en France, donc rien à regretter. Vers dix heures je descends au centre de Vienne, ce qui devient une habitude, d’abord pour faire enlever le système de sécurité que le marchand avait... [Lire la suite]

27 avril 2016

Une journée d'ours polaire

27 avril 2016 Hier soir comme je l’avais annoncé je me suis donc laissé aller à ce que j’appelle des « aventures minuscules » dont le côté dérisoire m’amuse : Karlplatz, à un des très nombreux kiosques que l’on trouve partout dans Vienne, j’ai commandé une Würstlebox avec une bière. Ça fait très viennois car, autour de midi surtout, il y a la queue autour de ces kiosques. Beaucoup moins le soir. Je dois reconnaître que la saucisse était bonne, grillée à point. Quant aux frites, ce sont des frites. C’est pour moi un... [Lire la suite]
Posté par balpe à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 avril 2016

Le luxe du rien

Mercredi 20 avril 2016 Aujourd’hui, journée de riens. Il faisait très beau mais toujours le même vent glacial qui semble venir tout droit des glaciers des Alpes et qui interdit toute tenue allégée. De plus, comme la nature est mal faite et que c’est la saison des pollens, Elfriede a attrapé une extinction de voix et moi un orgelet. Il paraît pourtant que je suis allergique à rien… Passons. Ce matin donc, le mieux était encore la piscine : la température y est égale et on est à l’abri des pollens. Elle est vraiment géniale, très... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 avril 2016

L'art en dehors de la piscine

Mercredi 13 avril Mes « très nombreux » lecteurs savent combien j’aime nager aussi c’est une immense joie d’avoir enfin trouver une belle piscine que bizarrement n’indiquait pas Google alors qu’elle est très grande, très luxueuse, pas chère, très propre. La Hallenstadt me comble de joie : un bassin de cinquante mètres avec dix couloirs séparés, tout ce que j’aime. J’y ai nagé ce matin et j’y retournerai dimanche pour soutenir moralement à distance mon très cher ami Lionel. Le seul problème est qu’elle est très loin de... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 avril 2016

Une longue errance dans le vide

Dimanche 10 avril 2016 Pour les visiteurs, les dimanche à Vienne sont une catastrophe à moins d’aimer avoir la sensation d’être seul dans une ville. Presque tout est fermé, les habitants ont disparu ou passent furtivement comme des fantômes, le touriste est cantonné à son rôle. Personnellement, j’aime visiter les villes qui vivent. Il me faudra attendre demain, les week-end autrichiens, peut-être agréables pour les autrichiens eux-mêmes, sont un désastre pour les visiteurs. Comme j’ai beaucoup de temps devant moi et que je ne veux... [Lire la suite]
Posté par balpe à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,