09 octobre 2016

galieggiare tra due mondi

Dimanche 9 octobre 2016 Comme je suis un peu fatigué des musées et qu’en plus, ce matin, il faisait assez beau, j’ai décidé d’aller faire un tour du côté du grand marché aux puces de Rome qui se tient tous les dimanche de 8 à 15 heures Porte Portiense, une des portes du Trastevere. C’est assez loin, pas trop bien desservi par le métro et les bus mais, bon, je n’ai rien d’autre à faire. J’y vais donc. C’est en effet très grand, tout en longueur, il doit bien y avoir un kilomètre de vendeurs mais… ce n’est pas ce que j’appelle un... [Lire la suite]

26 septembre 2016

Il mio viso è tutti i monumenti

Lundi 26 septembre 2016 Aujourd’hui j’ai décidé de traverser Rome et le Tibre pour aller jusqu’au Trastevere. Tram jusqu’à Termini, bus 40 jusqu’au Vatican, le reste, environ une demi heure à pied : une magnifique promenade sur la voie basse du Tibre transformée en voie piétonne et cycliste avec des vues imprenables sur les ponts. Plaisir de découvrir que les murs le long de ce fleuve n’ont pas été abandonnés à des taggeurs quelconques mais qu’il y a été élaboré une véritable fresque en grisaille racontant l’histoire de la... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 septembre 2016

la vita reale è quello di Centocelle

On prend la météo d’hier et on recommence : grosse pluie en début de matinée, pluies sporadiques dans la journée. Quand j’avais décidé de venir à Rome, j’avais consulté la météo et elle n’annonçait alors que du grand soleil. L’avantage est que la grande chaleur est tombée mais il me manque quand même une vraie lumière. Un ami me demande pourquoi j’ai choisi Rome : deux raisons principales. D’abord j’avais envie de m’immerger dans l’italien puis, moins facile à comprendre je voulais changer d’expérience. Je connais bien Rome... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 septembre 2016

Centocelle

Jeudi 15 septembre 2016 Départ de Paris sous la pluie, arrivée à Rome sous la pluie. Si l’Europe ne parvient pas à faire son unité politique, la météo s’en charge. Je retrouve ici ce que j’ai essayé de fuir en quittant le sud de la France, une chaleur humide, moite qui colle les vêtements à la peau dont tous les pores sécrètent quelque chose comme une colle : dès que l’on pose la main, le bras, le dos, sur quoi que ce soit, ils y adhèrent, impression désagréable de perte d’autonomie. Je n’ai peut-être pas choisi la bonne période... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,