08 mai 2018

Peinture, peintures…

Depuis huit jours que je suis à Naples, il pleut… J’aurais mieux fait de rester à Paris, mais mes expériences de Lisbonne, Séville, Palerme et même Vienne aux mêmes époques m’avaient plutôt convaincu de quitter notre capitale. Les repères météo changent, il va falloir m’y habituer. Quoi qu’il en soit, il pleut, il fait même frais au point que, n’ayant prévu que des tenues printanières, j’ai dû m’acheter un pull. Dans mes autres villes, je passais la plupart du temps à marcher au hasard des rues, pour le simple plaisir de la marche et... [Lire la suite]
Posté par balpe à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 octobre 2016

Non sarò mai un cittadino romano

Dernier jour et je ne comprends toujours pas le climat automnal de Rome : hier il faisait si froid que j’ai failli m’acheter une veste chaude ; aujourd’hui il fait si chaud que j’ai du mal à supporter un simple polo. Le temps hésite entre soleil et annonce d’orange. Il faut quand même les lunettes de soleil. Demain je pars à l’aube… Aujourd’hui j’ai décidé de faire une dernière journée de tourisme pour me remettre dans la normalité des choses et j’ai décidé d’aller visiter un lieu où je n’étais encore jamais allé. C’est tombé... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 mai 2016

Le monde culturel est si petit

Vendredi 6 mai 2016 Plus que deux jours… Et le temps a changé du tout au tout, encore une fois on dirait qu’on vient de changer de pays : il fait très beau, très chaud, très lumineux, la pose de la veste et des pulls est indispensable. Se promener au soleil est un vrai plaisir, c’est ce que je fais n’ayant d’autre réel programme que d’attendre l’anniversaire d’Elfriede au Kabinettheatre ce soir à dix neuf heures. Donc, lecture en terrasse et vagues promenades. J’irai peut-être quand même en passant au Neue Burg dont la visite au... [Lire la suite]
Posté par balpe à 23:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
30 avril 2016

Une journée superbe

Samedi 30 avril 2016 Je me réveille sous un ciel bleu parfait et il n’y a pas le moindre souffle de vent, la journée s’annonce impériale. Dans le genre tout ou rien de la météo viennoise, aujourd’hui c’est tout. Une journée très chargée. J’avais promis de faire à Elfriede un repas « français » et comme elle va mieux, nous avons décidé que ce serait aujourd’hui à dîner. J’ai choisi un menu très simple : crème de betterave rouge à la menthe, côtelette de veau à la dijonnaise, crème au citron. Donc pas de problème, je... [Lire la suite]
Posté par balpe à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 avril 2016

Nashmarkt et restaurants

Mardi 26 avril 2016 Aujourd’hui, rien. Je devais aller faire pour Elfriede une de mes spécialités de cuisine française et pour cela elle devait me montrer les bons commerçants de son quartier mais elle est encore malade. Donc, rien et je n’avais rien prévu autre que ce rien. J’ai donc cultivé ce que je fais parfois avec plaisir : le farniente. D’autant qu’il ne faisait plus froid et même si le ciel avait parfois envie de respirer un peu et de laisser faire des trous dans les nuages, ce n’était quand même pas idéal. J’avais mis... [Lire la suite]
Posté par balpe à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 avril 2016

Le Belvédère

Lundi 25 avril 2016 Il fait froid ce matin, le chauffage s’est rallumé dans l’appartement. Il paraît qu’il a neigé en haute montagne. Est-ce le ciel qui est mécontent du score du parti de droite FPÖ de 37 % pour le premier tour des élections ? Quoi qu’il en soit je ne peux pas rester enfermé tout le jour et je décide d’aller au Belvédère. Incontournable pour un touriste à Vienne : le palais du français duc de Savoie, héros ici car il a plusieurs repoussé les turcs au dix huitième siècle. On pourrait le comparer, mais en... [Lire la suite]
Posté par balpe à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 avril 2016

Dix huitième arrondissement

Dimanche 24 avril 2016 Le temps fait du Yo-yo, un jour chaud brûlant, un jour froid glacial. Ce matin ciel couvert et vent glacial qui cependant, au cours de la journée, parviendra à dégager quelques rayons de soleil qui ne réchauffent pas pour autant : donc gros pull et veste chaude. J’étais presque décidé à rester dans l’appartement à travailler car le dimanche tout, à part les cafés et restaurants de l’ultra centre ville, est fermé. Mais je n’ai pas pu résister. J’ai besoin de bouger, n’importe comment mais de bouger sinon... [Lire la suite]
Posté par balpe à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 avril 2015

Petites aventures à ma portée

Lundi 6 avril 2014 Ce matin, contrairement à l’habitude que j’avais prise (il suffit de peu de temps pour s’en créer et s’installer ainsi dans une routine rassurante), je n’ai pas été éveillé vers quatre heures du matin par mes voisins rentrant de leur feria, mais à sept heures par un violent orage. Je n’ose imaginer ce qu’auraient été les processions sous les cataractes que le ciel déverse sur la ville. Fut-il y voir un message : suffit de rire, il est temps de se remettre au travail ? Pas vraiment, à neuf heures la... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 mai 2014

Encore un acte manqué

7 mai 2014 Lutte des nuages beaucoup plus nombreux qu’hier et du soleil dans la matinée. Il fait un peu plus frais. Les travaux continuent : je vais à la piscine au milieu des cris d’enfants laver mon cerveau des sentiments flottants qui l’encombrent. Juste avant de partir, quatre notes de flûte de Paon, une très longue et quatre très brèves comme une cascade qu’on entend venir de très loin dans la rue. C’est sur mon chemin : il s’agit d’un aiguiseur de couteaux et de ciseaux qui pousse sa meule sur son vélo. Il y avait... [Lire la suite]
06 mai 2014

Errances

6 mai 2014 Ce matin quelques allusions de blanc aquarellées sur le bleu impérieux du ciel m’ont fait croire un moment qu’il allait faire plus frais. Erreur d’appréciation, car le soleil a bien vite imposé à nouveau sa loi. Heureusement qu’un léger vent transfuge du Tage jouait par moment le rôle d’éventail. De toutes façons, il fallait que je parte, le chantier s’est rapproché de moi et n’est plus qu’à dix mètres : rouleau compresseur, marteau piqueur, cris des ouvriers… impossible de rester sur place. Donc fuite. Lecture... [Lire la suite]
Posté par balpe à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,