03 octobre 2016

perché mangiare in un mondo incerto

Lundi 3 octobre 2016 Ce matin, je me suis réveillé tard, ce qui m’arrive rarement. De plus avec une grosse paresse en tête et non, comme d’habitude, des fourmillements d’impatience dans les jambes. Peut-être le fait de me retrouver aujourd’hui avec soixante quatorze ans sur les épaules. Je ne me suis jamais vraiment préoccupé de mon âge mais, tout de même, je dois bien maintenant accepter de regarder en arrière. En quoi la vieillesse m’a-t-elle changé ? Bien sûr mes traits, mon visage strié de rides, la couleur de mes cheveux…... [Lire la suite]

02 octobre 2016

I polpi amano fagiolli borlotti

Dimanche 2 octobre 2016 Hier soir j’attendais la pluie. Elle est venue. Vers vingt-deux heures, violente comme il semble que ce soit souvent le cas ici, du moins en cette saison. Des orages bruyants presque toute la nuit puis, au matin, tout cela s’estompe et alternance de nuages et de soleil, jusque vers dix sept heures où la pluie éclate à nouveau soudaine, en cascade. J’avais décidé de ne pas quitter Centocelle le dimanche, j’ai tenu ma promesse. Je suis d’abord allé faire quelques courses indispensables au supermarché, comme un... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 octobre 2015

Mon quartier

Vendredi 30 octobre 2015 Palerme est sur la face nord de la Sicile, tourné vers l’Italie, et l’appartement que j’ai loué se trouve également au centre nord de la ville dans un quartier (que j’ai désormais tendance à appeler « mon » quartier) très populaire à moins de deux cent mètres de la Piazza Politeama, où se trouve un grand théâtre, au sud, place qui est un peu le cœur de la ville car elle délimite la frontière entre les quartiers bourgeois modernes à l’ouest et les quartiers anciens très populaires à l’est. Bien sûr... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
11 avril 2014

Cette ville est à ma mesure

11 avril 2014 Cette ville est à ma mesure : elle est étendue, mais pas trop ; elle est difficile, mais pas trop. Je peux donc y marcher des heures et j’éprouve dans ces longues marches où je ne m’impose d’autre rythme que celui de mon bien-être physiques, des joies inépuisables. D’abord parce que, j’ai toujours aimé pratiquer la marche que ce soit en montagne, en forêt ou le long des côtes bretonnes, j’aime cet effort qu’elle demande, très différent de la course qui force la respiration, les muscles et met à mal mon dos,... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,