04 avril 2015

Un peu de tourisme dans Séville

4 avril 2015 Très difficile d’éviter les processions dans Séville même si dans mon premier billet, confondant procession et lieux de passage j’an ai multiplié le nombre. Il y en a quand même cinq fois dix-huit… Hier, je m’étais promis d’y échapper mais, en revenant du très bon restaurant où j’ai mangé un excellent riz noir grillé au calamar (50 calle San Luis) je suis tombé sur une rue barrée par une d’entre elles. J’ai donc dû faire un détour mais on se perd facilement dans les innombrables petites, tortueuses, labyrinthiques rues... [Lire la suite]
Posté par balpe à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 mai 2014

Coïmbra

16 mai 2014 Journée à Coïmbra. Le matin, nuageux et frais. J’ai eu un peu d’espoir puis, vers onze heures, plus de nuages et la canicule habituelle. Il fait vraiment très chaud. Coïmbra est une ville moyenne bâtie sur des collines. Comme à Lisbonne on monte et on descend sans cesse. Comme à Lisbonne, le centre est fait de petites rues tortueuses où l’ombre est la bienvenue mais ma première impression est que la ville est en moins bon état encore que Lisbonne. Cependant je dois tempérer cette remarque par le fait que je ne suis pas... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
15 mai 2014

Coïmbra

15 mai 2014 J’ai sauté un jour, personne ne s’en plaindra, mes promenades dans divers quartiers de Lisbonne et mes lectures dans les parcs — en ce moment « Inceste » d’Anaïs Nin — lassent mes rares lecteurs. Pourtant, je crois que c’est ainsi qu’il faut apprécier cette ville merveilleuse et je ne reprendrai pas mes diatribes contre les malheureux touristes qui… Passons… Ce matin, marchant à l’aube dans la merveilleuse tendre luminosité du soleil encore timide dans les petites rues de l’Alfama, je vais à la gare Santa... [Lire la suite]
08 mai 2014

Evora

8 mai 2014 Donc, Evora. J’ai adoré la traversée en train des banlieues Nord de Lisbonne qui m’a fait découvrir des perspectives que j’ai bien envie d’aller voir à pied. Puis une heure et demie de train dans un paysage essentiellement d’oliveraies jusqu’à Evora. C’est une petite ville, disons une ville moyenne qui a le charme comme tant d’autres des villes du sud avec des petites rues aux façades toutes blanches et aux soubassements orange. Une ville pour ne rien faire et s’installer à une terrasse à l’ombre et à l’air. J’y ai donc... [Lire la suite]