26 mai 2019

Le Palais royal

Tout le jour le temps s’est joué de l’invétéré piéton que je suis alternant sans cesse fortes pluies, averses de grêle, moments ensoleillés. Heureusement j’avais emporté à Stockholm la veste cirée de marin que je m’étais achetée à Belle île en mer. Il y a en effet quelque chose de breton dans ce temps qui en quelques secondes passe de l’été à l’hiver et nous laisse sous une menace constante. Quoi qu’il en soit, il fallait que j’achète un nouveau maillot donc direction la rue commerçante centrale car, ici, les magasins sont ouverts le... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 mai 2019

J'ai perdu mon slip de bain

J’ai dû le laisser à la piscine pourtant, vérification faite, il n’y est pas. Il faut donc absolument que j’en achète un autre aussi, en attendant la pluie (ce qu’annonce la météo pour demain), je me suis élancé à pied vers Norrmalm qui est le centre du commerce. Autant dire que mise à part la longue marche pour y aller, je n’ai absolument pas eu l’impression d’être en Suède : Segelgatan, une longue rue piétonne comme on en trouve dans toutes les villes d’Europe, avec les mêmes boutiques, les mêmes foules qui piétinant piétonent,... [Lire la suite]
09 mai 2017

Choses et autres

Gran Via, un petit attroupement, deux policier devant une porte, des gens derrière la porte qui essaient de sortir, les policiers essaient d’entrer. C’est l’entrée d’une banque. Tout de suite viennent à l’esprit des images de séquestration, hold up, etc… Bref quelque chose de violent. On s’approche et on s’aperçoit que c’est une scène digne d’un film. Quelqu’un — un distrait, un farfelu, un fou, un original, un farceur, etc… ?— a attaché son vélo à la poignée de cette porte. La situation est cocasse, les policiers ne sont pas... [Lire la suite]
07 mai 2017

Premières impressions

Selon mon habitude de touriste européen d’un certain âge, je parcours Madrid, comme les autres villes où j’ai séjourné précédemment, au millimètre. Je marche mais je n’avance pas vraiment car je m’efforce de tout absorber : la couleur des rues, la forme des bâtiments, une tâche de soleil particulièrement vive sur un coin d’immeuble au crépi jaune-orangé, la jeune femme qui promène ses deux lévriers afghans, les enfants qui jouent de l’eau d’une fontaine, le son des ambulances si semblable et si différent d’un pays à l’autre,... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,