14 mai 2018

Plus jamais

Dernier jour, le terrible « plus jamais » ! Il est vrai que chaque jour ou presque, nous faisons des choses que nous ne ferons plus jamais. Mais il y a dans le fait de quitter pour toujours une ville où l’on a vécu assez longtemps pour s’y sentir bien un caractère définitif plus fort que, par exemple, ne plus jamais vouloir faire tel ou tel plat. Ici, le plus jamais prend un caractère d’autant plus inexorable qu’il est volontaire : je ne reviendrai plus jamais à Naples comme je ne reviendrai plus jamais à Lisbonne,... [Lire la suite]
Posté par balpe à 16:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 mai 2018

Real Bosco di Capodimonte

Aujourd’hui il faisait beau, et chaud, j’ai donc décidé de me contenter d’aller marcher dans un parc. Il n’y en a pas beaucoup à Naples si j’en juge par les cartes de la ville. Le seul qui paraissait intéressant en taille étant celui de Capodimonte et de plus accessible à pied, un peu plus de trois kilomètres de l’appartement, j’ai donc décidé d’y aller en choisissant un itinéraire un peu au hasard par les petites rues et les escaliers qui montent assez rudement. C’est un bon exercice sauf que j’ai rencontré au milieu de la pente un... [Lire la suite]
12 mai 2018

Rues de Naples

Depuis hier il fait beau et chaud subitement, j’ai même dû m’acheter un chapeau de paille pour résister à la violence d’Hélios. Hier je suis allé à Herculanum, assez déçu par la visite : il ne faut pas avoir visité Pompéi pour être satisfait d’Herculanum qui était manifestement une petite ville divisée en quatre quartiers et n’offrant que peu de vestiges intéressants. Une bonne heure suffit. Aujourd’hui je me suis encore promené dans les rues de Naples, de la via Duomo au Pausilippe en passant par les hauteurs, six ou sept... [Lire la suite]
Posté par balpe à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 mai 2018

Ambulamus in cadavera

Aucun pays au monde ne nous rappelle mieux que l’Italie que nous marchons sans cesse sur des cadavres : aucun pays au monde, à ma connaissance n’a autant de fouilles de tombes, de catacombes dans ses villes qui sont autant de villes souterraines parfois plus vastes que les villes réelles qui les surmontent comme celles de San Gennaro à Naples avec un parcours d’environ six kilomètres et celles San Gaudioso avec un de plus de deux kilomètres, ce qui représente des milliers de corps. Mais il y a aussi dans le Latium, la partie... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mai 2018

Un peu de tourisme quand même

Difficile de tenir un journal de voyage sans parler un minimum du lieu où on se trouve et maintenant avec dix journées de recul je commence à avoir un peu une idée de ce qui fait Naples. La ville est construite pour l’essentiel entre le port et deux collines assez raides : le Vomero et le Capodimonte. Pour l’essentiel la partie envahie de touriste de la vieille ville entre la gare centrale et la via Toledo, ainsi que le quartier du port sont assez plats mais tout change vite lorsque l’on sort de cette zone, on trouve alors assez... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 mai 2018

À quoi ça sert tout ça

 Je fais des photos, en nombre, j’en ai des milliers sur mes divers disques durs. Je m’en sers souvent pour mes divers travaux mais, quand même, j’en ai beaucoup trop même si un grand nombre d’entre elles passent sur mon ordinateur en fond d’écran et stimulent ainsi constamment ma mémoire. J’ai aussi des milliers de photos antérieures au numérique dans divers cartons de mon grenier. Les dernières sont en général des amis, des connaissances et beaucoup, beaucoup, de la famille, des enfants et petits enfants surtout, comme tout le... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 mai 2018

Peinture, peintures…

Depuis huit jours que je suis à Naples, il pleut… J’aurais mieux fait de rester à Paris, mais mes expériences de Lisbonne, Séville, Palerme et même Vienne aux mêmes époques m’avaient plutôt convaincu de quitter notre capitale. Les repères météo changent, il va falloir m’y habituer. Quoi qu’il en soit, il pleut, il fait même frais au point que, n’ayant prévu que des tenues printanières, j’ai dû m’acheter un pull. Dans mes autres villes, je passais la plupart du temps à marcher au hasard des rues, pour le simple plaisir de la marche et... [Lire la suite]
Posté par balpe à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 mai 2018

Voir, ne pas voir

qu’est-ce tu veux il a tout vu tout vu l’a vu la tour de Londres le pont des soupirs l’Empire State Building Notre Dame de Paris le zouave du pont de l’Alma il a tout vu tout la tour de Pise même que mon hôtel était à ses pieds je te dis je la voyais de ma terrasse il a tout vu tout vu la muraille de Chine le mur de Berlin le palais des papes en Avignon les arènes de Barcelone qu’est-ce tu veux la tour Saint Jacques les arènes de Nîmes le Prado ah non pas le Prado pas eu le temps il a vu tout Madrid mais pas le Prado l’ai vu a vu tout... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 mai 2018

Une histoire de ménage

Vous ne le savez pas, mais je suis bibliophile, c’est à dire que j’ai une collection assez important d’éditions des XVI, XVII et XVIII ème siècles de littérature française. Bon… et alors, que vient faire Naples dans cette bibliothèque ? Il se trouve qu’au hasard de mes pérégrinations lentement méditatives dans le vieux Naples, je regarde mollement tout ce qui passe sous mon regard et voilà que Via dei Librai je remarque au milieu d’un petit étalage de bibelots divers un livre dont la reliure, le format me donnent penser qu’il... [Lire la suite]
Posté par balpe à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 mai 2018

Et Dieu alors ?

Dieu est un vaste sujet et je ne prétends pas à moi seul, athée comme un taureau, à apporter ici la vérité. Non, je veux simplement dire qu’ici, en Italie, et à Naples comme dans d’autres villes où j’ai pu résider, on n’y échappe pas, même l’épicier du coin avec qui je plaisantais parce qu’il réussit à m’imposer un sac plastique alors que je lui disais que je n’en avais pas besoin (pauvre méditerranée, ici ces sacs sévissent dans tous les commerces) et finissant par accepter pour ne pas lui fâcher en lui disant que c’était lui le... [Lire la suite]
Posté par balpe à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,