31 octobre 2015

Églises de Palerme

Samedi 31 octobre 2015 Aujourd’hui une nouveauté à la piscine : ils ont ouvert les bassins extérieurs et les ont réservés aux visiteurs. Huit rang de cinquante mètres qui doublent le bassin intérieur. Pourtant il ne fait pas beau et on va vers l’hiver. Bizarre mais pas désagréable. Passons… Difficile d'être à Palerme et ne pas parler de ses églises. Il y en a plus d’une centaine qui se concentrent presque exclusivement dans la vieille ville. Je n’en ai pas vu dans mon quartier. J’en ai aperçu deux ou trois dans les quartiers... [Lire la suite]
Posté par balpe à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 octobre 2015

Mon quartier

Vendredi 30 octobre 2015 Palerme est sur la face nord de la Sicile, tourné vers l’Italie, et l’appartement que j’ai loué se trouve également au centre nord de la ville dans un quartier (que j’ai désormais tendance à appeler « mon » quartier) très populaire à moins de deux cent mètres de la Piazza Politeama, où se trouve un grand théâtre, au sud, place qui est un peu le cœur de la ville car elle délimite la frontière entre les quartiers bourgeois modernes à l’ouest et les quartiers anciens très populaires à l’est. Bien sûr... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
29 octobre 2015

Monreale

Jeudi 29 octobre 2015 Donc Monreale. Je n’avais pas très envie d’y aller, ce que j’en avais vu sur Internet et les diverses publicités me suffisaient : une église de type byzantine de plus, toute en mosaïque dorées et bandes dessinées bibliques représentant à peu près toujours les mêmes épisodes. Intéressant pour un spécialiste de comparer trois des dessins d’Adam et Eve mais je ne suis pas un spécialiste. Donc la chapelle palatine et la Martorana me semblaient sur ce terrain-là suffisantes. Pourtant comme, désœuvré, je... [Lire la suite]
28 octobre 2015

La solitude

Mercredi 28 octobre 2015 Nos besoins et nos désirs se fracassent le plus souvent sur les écueils basaltiques du réel et l’homme est un nageur qui tente monter sur le rivage mais que le ressac, sans cesse, rejette à la mer. Nous croyons maîtriser nos vies et nous ne maîtrisons rien, les réalités de la vie le rappellent sans cesse. On programme d’aller à Catane et la voie de chemin de fer est coupée, d’aller à la piscine, on fait 2 kilomètres et elle est fermée, on décide d’aller visiter la cathédrale de Monreale et, à notre arrivée,... [Lire la suite]
27 octobre 2015

Qu’est-ce que je suis venu faire ici ?

Mardi 27 octobre 2015 Ce matin le temps était splendide comme tous ces jours-ci, j’ai donc fait une longue promenade sur le bord de mer de Cefalù avant d’aller boire mon café lungo sur une terrasse. Je dois reconnaître que, dans cette situation, me manque un journal. J’ai un livre, je viens de finir « Le Jour de la Chouette de Leonardo Sciascia, de circonstance mais qui m’a un peu déçu ; j’attaque « Chroniques de l’Oiseau à Ressort » de Haruki Murakami… Mais qu’est-ce que je suis venu faire à Cefalù ? Bien... [Lire la suite]
26 octobre 2015

Cefalù

Lundi 26 octobre 2015 Petits inconvénients du voyageur seul et sans véhicule : j’avais décidé d’aller aujourd’hui à Catane. Billets de train pris, hôtel retenu, je me lève assez tôt et me rend à la gare : tous les trains sur Catane sont supprimés, la voie est rompue comme le pont. Il y a bien des bus, mais ils partent tard et, je le sais parce que ce sont les mêmes qui vont à Piazza Armerina, ils mettent au moins quatre heures. Donc j’abandonne, annule l’hôtel, me fait rembourser les billets. Queue aux guichets. Je... [Lire la suite]
Posté par balpe à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 octobre 2015

Une longue promenade

Dimanche 25 octobre Il doit y avoir un match aujourd’hui, les ultras hurlent à leur ordinaire. Je m’efforce de ne vivre que dans le seul présent pourtant, parfois, à l’occasion d’une image, d’un échange, d’une impression, je suis douloureusement rejeté en arrière dans le passé ; quant au futur, ce ne peut désormais être pour moi qu’un présent plus ou moins long. L’exercice physique est souvent nécessaire qui demande plus ou moins de l’oubli de soi. La natation est pour cela excellente où je ne pense rien sauf à compter les... [Lire la suite]
Posté par balpe à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
24 octobre 2015

Il n’y a pas d’âge pour des aventures

Samedi 24 octobre 2015 Ce matin, contrairement aux prévisions météo plus pessimistes, le temps était plus clément nuages et soleil, tout de suite il fait plus chaud et il faut tomber la veste. Du coup, comme je n’en ai pas eu besoin depuis, je me suis aperçu que j’avais oublié mes lunettes de soleil dans le bus de Piazza Armerina. Je vais donc en acheter une paire : je trouve exactement la même marque, le même modèle qu’à Paris mais… dix euros de moins. Comme mon appartement est très mal équipé pour faire la cuisine et que je... [Lire la suite]
23 octobre 2015

Souvenirs et photographies

Vendredi 23 octobre 2015 En deux jours, l’automne s’est vraiment installée et avec lui la fraîcheur. plus question de sortir sans veste. Ça ne m’étonne pas, ayant vécu longtemps en Algérie, je sais qu’on ne vit pas au sud dans un été perpétuel. De plus, d’après la météo, ça ne devrait pas s’arranger jusqu’à la fin de mon séjour. Je ferai avec… Je voulais voir le Pälazzo Reale. Mais ce sont les vacances françaises et leurs incidences se font bien sentir ici, on entend parler français partout et beaucoup de familles avec enfant,... [Lire la suite]
Posté par balpe à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 octobre 2015

De la chapelle Palatine au Palazzo Mirto

Jeudi 22 octobre 2015 Il pleut depuis trois jours. Même ici l’automne arrive avec la fraîcheur, plus question de sortir sans veste. heureusement j’avais emporté ma veste bretonne destinée à résister aux fortes pluies et aux embruns. Quand il pleut ici, l’eau des toits se déverse directement en suivant les chenaux au ras du sol sur les trottoirs, de plus la ville est toute plate, les rues deviennent vite par endroits de petites mares : mes chaussures étaient tellement mouillées que j’ai dû m’en acheter une autre paire. Marcher... [Lire la suite]